La propreté chez le chiot

A la naissance, c'est la mère qui se charge de déclencher, par un léchage du périnée, l'élimination urinaire et fécale. Vers 2 à 3 trois semaines, les chiots deviennent autonomes, la déjection n'est plus un réflexe suite au léchage de la mère, mais devient spontanée. Vers 3 à 4 semaines, le chiot s'éloigne du lieu de couchage pour éliminer et ainsi ne pas souiller l'endroit où il dort. Il devient "propre" d'un point de vue "canin" en ne faisant plus dans son couchage (coussin, bannette, panier), ni dans son eau de boisson ou sa gamelle. Mais le reste de la maison reste un lieu idéal pour l'élimination, il n'est pas "propre" du point de vue "humain" !

Il faut garder à l'esprit qu'un chiot de 2 mois - âge du sevrage et généralement de l'adoption -  ne sait pas encore contrôler ses sphincters et par conséquent, il ne peut pas se retenir. L'éducation pourra commencer en sortant le chiot au minimum toutes les 2 heures, certains moments sont plus propices comme : après les repas, lorsque le chiot se réveille, si il tourne en rond, lorsqu'il a fini de jouer...
Si vous voyez le chiot faire dans la maison, interrompez l'élimination en disant un "NON" ferme et en emmenant le chiot à l'endroit approprié.
INUTILE de réprimander le chiot après coup si vous n'étiez pas là au moment des faits, il ne ferait pas la relation entre vos reproches et ce qu'il a fait précédemment. Mettez le chiot dans une autre pièce et nettoyez en évitant les produits javellisés et ammoniaqués qui renforce l'odeur de l'urine. Il faut impérativement masquer les odeurs d'urine qui encouragent le chiot à refaire au même endroit. Après avoir lavé, vous pouvez utiliser du déodorant, du vinaigre dilué dans de l'eau pour imprégner le lieu d'une nouvelle odeur. La correction ne sert strictement à rien, surtout sur un chiot.

Par contre, n'hésitez pas à le féliciter, lorsqu'il fait au bon endroit, par des caresses ou par des friandises. La récompense fonctionne nettement mieux que la réprimande. Un chiot devient propre généralement entre 3 et 4 mois. C'est évidemment beaucoup plus difficile, si vous n'êtes pas là de la journée et que le chiot ne peut pas sortir... Certains apprennent à leur chiot à faire dans un bac à litière comme les chats. Dans cette dernière méthode, il faut réduire l'espace de la maison disponible au chiot, son couchage, le coin repas et l'endroit "toilette". Mais avec cette méthode, il est ensuite plus difficile de lui apprendre à faire à l'extérieur de la maison.